Le 31 du mois d'août

Publié le par S.L.

Le 31 du mois d'août / Laurence COSSE.

Le 31 du mois d’août 1997, quelqu’un au volant d’une Fiat Uno blanche a vu passer en trombe devant lui la Mercedes de la princesse Diana et s’écraser sous le tunnel de l’Alma. A partir de ce fait divers, Laurence Caussé a imaginé qui pouvait bien être au volant de la petite voiture, et partant de là, la tournure qu’avait certainement pris sa vie après cette expérience tragique et tenue secrète. C’est Louise, ou plutôt Lou, une jeune femme de vingt-cinq ans, qui était au volant cette nuit-là. En rentrant chez elle, elle décide de ne rien dire à personne, ni à son petit ami, ni à son travail, fait réparer sa voiture et consulte frénétiquement toute la presse dans l’attente d’être arrêtée pour non-assistance à personne en danger. Mais personne ne vient la chercher, ou plutôt si, quelqu’un, et c’est à partir de ce moment-là que sa vie va changer…

Le choix de ce fait divers comme source d’inspiration constituait un pari risqué, mais l’auteur a su s’en tirer en choisissant cette jeune femme ordinaire en laquelle chacun se reconnaît, tourmentée par les doutes, la peur et bientôt la paranoïa. Mais l’arrivée de l’Indien dans l’histoire va tout faire déraper, tant la vie de Lou que le roman de Laurence : on entre dans un thriller à la Mary Higgins Clarke, on en sort déçu.

COSSE, Laurence. – Le 31 du mois d’août. – Paris : Gallimard, 2003. – 220 p. ; 21 cm.. – ISBN 2-07-073459-5 : 16 €.

Commenter cet article