Retour à Miranda*

Publié le par S.L.

Retour à Miranda / Michel BRAUDEAU

Devant la vitrine d’un coiffeur chinois dans une ville en plein cœur de l’Amazonie, un clochard européen écrit du matin au soir, sur des cahiers d’écolier. Que peut-il bien écrire ? se demandent alors les clients du coiffeur, intrigués. Un jour, deux hommes venant de Zurich l’emmènent avec eux. A la clinique psychiatrique où on l’interne, il devient pour sa jeune infirmière Monsieur X, un patient amnésique qui la confond avec une autre femme qu’il a aimée là-bas, à Miranda, une petite république effacée des cartes. Un géant pharmaceutique suisse finançant la clinique l’aurait envoyé là-bas pour espionnage économique…

Un roman orchestré en quatre chapitres : le premier et le second laissent planer le mystère sur cet étrange « Escribidor » en Amazonie ou Monsieur X, que Susan, une autre infirmière, semble si bien connaître qu’elle évite de le croiser de peur qu’il ne la reconnaisse. Le troisième révèle l’histoire de cet homme par le biais d’une retranscription de ses cahiers par cette même Susan. Dans le dernier, un narrateur prend la parole, ayant reconstitué toute cette histoire de l’Amazonie à Zurich. Un roman qui joue entre l’illusion et la réalité, avec ce monsieur X qui semble retrouver sur chaque visage des personnes qu’il a connues à Miranda, avec cette révolution qui dépasse Ulysse en le plaçant à sa tête grâce à un aïeul qui ne devait servir que de prétexte. Somme toute, un roman d’aventures latino couplé à des histoires d’espionnage économique, qui se donne des allures de sphynx …


BRAUDEAU, Michel. – Retour à Miranda. – Paris : Gallimard, 2003. – 369 p. ; 21 cm.. – ISBN : 2-07-073454-4 : 21 €.

Commenter cet article