Journal de bord d'un négrier*

Publié le par S.L.

Journal de bord d’un négrier / Jean-Pierre PLASSE

Par le biais de ce journal daté de mai 1762, l’auteur, placé aux commandes d’un navire hollandais, rend des comptes à l’armateur français qui l’emploie, cherchant à lui démontrer combien il défend ses intérêts. Ce n’est pas tant ses considérations climatiques ni ses topographies hasardeuses qui en constitue le sel, mais le point de vue de cet homme aguerri au commerce sur la population africaine. Habitué au troc, il relate ainsi les habitudes et lieux de négociation, énumère les différents intermédiaires, présentant la traite d’esclaves noirs comme une denrée parmi d’autres.
Une fois survolés quelques détails propres à la navigation, ce journal prend tout son intérêt par le mépris affiché du négrier vis-à-vis de ses intermédiaires noirs, et par l’indifférence qu’il manifeste à l’égard des esclaves qu’il monnaye.

PLASSE, Jean Pierre. – Journal de bord d’un négrier / adapté du français du XVIIIe siècle par Bernard Plasse ; préface de Olivier Pétré-Grenouilleau. – Marseille : Editions le mot et l’esprit, 2005. – 147 p. ; 21*15 cm.- ISBN : 2-915378-12-6 : 15 €.

Commenter cet article