Paula T. une femme allemande *** / Christoph Hein

Publié le par S.L.

Titre original : Frau Paula Trousseau


Paula T. une femme allemande


Pour quitter au plus vite son père qui terrorise sa famille et une mère et un frère alcooliques, Paula se jette dans les bras d'un mari qui ne la veut qu'au foyer et n'hésite pas, pour arriver à ses fins, à substituer un placebo à ses pilules. Mais Paula, qui a arrêté sa formation d'infirmière et a été reçue à l'examen d'entrée de l'école des Beaux-Arts de Berlin, est fermement décidée à poursuivre ses études, même enceinte, et à devenir peintre...


Christoph Hein (Prise de territoire) signe là un magnifique roman d'apprentissage, moins par la qualité de son écriture que par les thèmes exploités et l'émotion suscitée. Il brosse en effet le portrait d'un personnage endurci par l'égocentrisme d'un père puis d'un mari de la "vieille école", qui, à son tour, va être taxé d'égoïste pour ses choix allant à l'encontre de sa nature de femme et de mère, se méfiant à jamais des hommes (p. 209), mais aussi d'artiste de l'Allemagne de l'Est. En mettant l'accent sur la non-représentation publique de sa grande toile blanche et l'impossibilité pour Paula de suivre sa tendance à l'abstrait,  le roman souligne la difficulté d'être créateur dans certains pays et à certaines époques (p. 199).


"Je sentais que la nouvelle toile était enfin sur la bonne voie. J'étais soulagée, car lorsque la toile refusait de me laisser pénétrer en elle, quand elle ne me forçait pas à travailler, il y avait quelque chose qui clochait dans mon travail. Ou en moi. J'avais déjà fait cette expérience. Le matin lorsque j'étais impatiente de me trouver devant mon chevalet, ou énervée parce que j'avais des rendez-vous dont je voulais me débarrasser le plus rapidement possible pour pouvoir enfin me mettre au travail, je savais que j'étais sur le bon chemin et que je n'allais pas au-devant d'un échec, comme c'était si souvent le cas." (p. 258)


Il évoque aussi le dilemme entre sa vocation d'artiste et ses renoncements pour des travaux alimentaires, les méthodes d'enseignement (p. 202), la beauté de la Nature qui se dérobe comme motif (p. 330), les périodes d'inspiration et de désillusion (p. 258). Un beau roman.


HEIN, Christoph. - Paula T. une femme allemande / trad. de l'allemand par Nicole Bary. - Paris : Métailié, 2010. - 417 p. : couv. ill. en coul. ; 22*14 cm.. - (Bibliothèque allemande). - ISBN 978-2-86424-722-7 : 22 €.

Commenter cet article