L'étoile rouge et le poète */Alicia Dujovne-Ortiz

Publié le par S.L.

La muneca rusa

 
Après avoir été à la tête des miliciens à la guerre d'Espagne, Africa de las Heras, désormais à la solde du KGB et formée par Oleg, amoureux d'elle, commence par être la secrétaire de Trotski, séjournant alors à la Casa Azul de Diego Rivera et Frida Khalo, avant d'être chargée de séduire un poète uruguayen, Felisberto, anticommuniste déclaré, pour l'épouser et introduire sur le sol américain des espions soviétiques.

"Et si la clé ne se trouvait pas dans ce que l'on conserve, mais dans ce que l'on perd, ou dans l'interstice existant entre les deux ?" (p. 244)

A partir d'une histoire vraie, Alicia Dujovne-Ortiz nous brode une romance totalement farfelue et fantaisiste sur fond d'espionnage en pleine guerre froide, qui se lit sans déplaisir.

DUJOVNE-ORTIZ, Alicia. - L'étoile rouge et le poète / trad. de l'espagnol (Argentine) par Claude de Frayssinet. - Métailié, 2009. - 243 p.. - (Bibliothèque hispano-américaine). - ISBN 978-2-86424-689-3 : 18 €.

polar - espionnage - guerre froide - artiste
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article