L'image / Rachida Triki

Publié le par S.L.

L'image : ce que l'on voit, ce que l'on crée

"A l'origine, tout notre corps, nos postures et nos expressions restent tributaires de l'image qu'on se fait du regard d'autrui sur nous. L'image de notre corps dans le miroir nous renvoie d'ailleurs au regard d'autrui qui nous sépare de nous, impuissants de voir notre propre corps, séparés par un néant de ce que nous sommes. La menace que constitue le regard infernal et chosifiant de l'autre est en même temps ce qui nous pousse à reconnaître notre identité et à nous dépasser en regardant le regard de l'autre. C'est là où, pour Sartre, en tant que reflet-reflétant, nous éprouvons notre liberté comme présence à soi." (p. 50) 

Qu'est-ce qu'une image et qu'est-ce qui lui donne un sens ? Quels sont ses pouvoirs et ses enjeux ? Professeur de philosophie de l'art à l'université de Tunis et critique d'art, Rachida Triki va interroger, à travers un débat fictif entre Jean-Paul Sartre et le philosophe arabe Abdelkébir Khatibi, le concept d'image en explorant les multiples domaines dans lesquels elle s'inscrit : image de soi et de l'autre créée par l'écriture, image dans l'art, la religion, la peinture, la caricature, image télévisée fantasmée, image photographique de l'instant, image manipulée, image au théâtre ou au cinéma,...

"C'est pourquoi, selon Sartre, ce que permet la littérature serait plutôt de se dessaisir des représentations qu'on se fait facilement des autres et de soi-même. Par l'écriture et le poids des mots, on peut plutôt suggérer les mutations d'une existence aux prises avec les situations, dans l'infini des projets et des possibles : sorte de portrait aux multiples entrées dans l'inachèvement de sa réalité humaine." (p. 44)

"Abdelkébir Khatibi s'accorde avec Sartre pour dire qu'il n'y a pas d'image définitive de soi ou d'autrui. Il insiste cependant sur le fait que l'écriture dont il est question est créatrice d'images vivantes. Elle appartient à cette langue "traversée par une subversion intraitable qui va de Sade à Genet." Elle permet, dès lors, de saisir l'image de l'autre en mutation." (p. 44)

Un essai intéressant et accessible, sans avoir nécessairement lu les deux penseurs dont elle s'inspire.

TRIKI, Rachida. - L'image : ce que l'on voit, ce que l'on crée. - Larousse, 2008. -221 p.. - (Philosopher...). - ISBN 978-2-03-583681-6 : 17 €.

image

Publié dans Philosophie

Commenter cet article

Dominique 30/03/2009 09:43

Je note les 2 références des éditions actes sud junior que je n'avais jamais regardé de près jusqu'ici   deux titres intéressants