Simone Veil : "Non aux avortements clandestins" */Maria Poblette

Publié le par S.L.

Maria Poblete brosse ici le portrait élogieux de Simone Veil, qui, sous son apparence stricte de magistrate, puis de ministre de la Santé en 1974, se bat avec toujours en tête le souvenir de sa mère au camp de Bergen-Belsen. Son principal combat ? Pour toutes ces femmes qui décident d'interrompre leur grossesse malgré la loi en vigueur, les plus riches à l'étranger, les autres mettant leur vie entre les mains de "faiseuses d'ange". Un combat que Simone Veil va gagner malgré les calomnies.

A l'heure actuelle, en particulier avec les propos conservateurs tenus dernièrement par le Papa, cette victoire pourrait bien être remise en cause, le droit à l'avortement étant d'ailleurs bien loin d'être généralisé à travers le monde.  

Un événement-phare dans l'émancipation des femmes relaté à travers l'histoire personnelle de Simone Veil.

POBLETE, Maria. - Simone Veil : "non aux avortements clandestins." - Actes sud junior, 2009. - 95 p. : photogr. en coul.. - (Ceux qui ont dit non). - ISBN 978-2-7427-8221-5 : 7,80 €.

avortement - Veil, Simone 

Commenter cet article

songes-litteraires 28/03/2009 16:27

Si le sujet vous intéresse, Les hommes aussi s' en souviennent  de Simone Veil aborde aussi le thème de l' avortement. La première partie retranscrit le discours que Mme Veil a eu à l' Assemblée Nationale pour le vote de cette fameuse loi Veil. Puis, à la suite, elle est interrogée par une journaliste. Avec beaucoup de recul de sincérité, et de froideur elle analyse les retombées de la loi Veil, revient sur son combat, sur ce qui reste à faire...etc. C' est un peu dans l' optique de ce livre que vous présentez. C' est fort intéressant! Ayant lu également son autobiographie Une vie, je trouve cette femme admirable!