186 marches vers les nuages */Joseph Bialot

Publié le par S.L.

Sorti de onze années d'internement dans un camp nazi, Bert Waldeck n'en a pas pour autant fini avec cette guerre. A Berlin, où ne l'attendent plus sa mère et sa femme, déportées, il est "recruté" par un officier américain pour l'aider à retrouver un certain Hans Steiner, recherché comme criminel de guerre...  

A travers cette histoire d'espionnage c'est un Berlin trouble d'après-guerre, dévasté, que nous dépeint l'auteur, où personne n'est vraiment ce qu'il semble être, mais surtout un témoignage bouleversant des horreurs commises à partir du pogrom de la nuit de Cristal.

"Je n'existe plus. Bert Waldeck n'est plus un individu mais une parcelle de cette gigantesque terreur qui ravage les hommes. Ce n'est pas ma peau qui tremble en solo mais tout mon squelette, mes muscles, mes nerfs. Les squelettes, les muscles et les nerfs de mes compagnons ne forment plus que ce silence de deuil hurlé sans musique." (p. 14)

BIALOT, Joseph. – 186 marches vers les nuages. - Métailié, 2009. – 171 p.. – ISBN 978-2-86424-685-5 : 15 €.

1939-1945 : seconde guerre mondiale - déportation.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominique 30/03/2009 09:47

Je partage votre avis sur ce roman que j'ai apprécié et qui m'a permis de faire connaissance avec Bialot auteur de polar, je ne connaissais que ses écrits autobiographiques sur les camps