Le régime Okinawa : passeport pour la longévité **

Publié le par S.L.



Que promettent les deux journalistes Anne Dufour et Laurence Wittner en exposant les principes du régime Okinawa ? Rien de moins que de manger sain, de prévenir les maladies, de vivre mieux et plus longtemps, de retrouver une silhouette mince et harmonieuse avec un choix de 80 recettes.



Voici d'ailleurs la présentation de l'éditeur :
“ A 70 ans, vous n'êtes qu'un enfant, à 80 vous êtes à peine un adolescent, à 90, si les ancêtres vous invitent à les rejoindre au paradis, demandez-leur d'attendre jusqu'à 100 ans, âge auquel vous reconsidérerez la question. “ Inscription très ancienne, gravée sur un rocher près d'une plage d'Okinawa... Au Japon, les habitants d’Okinawa totalisent plusieurs records : nombre de centenaires et bon état de santé à un âge très avancé, très peu de maladies cardiaques, de cancers, d’attaques… L’ensemble des principes de vie appliqués à Okinawa est ici dévoilé : alimentation, gestion du stress, activité physique et mentale… pour vivre en meilleure santé, plus longtemps, perdre du poids. À Okinawa, on respecte des principes de bon sens tout au long de la vie ; ce livre s’adresse à tous par conséquent. 



Ces deux auteurs vont donc nous faire découvrir le secret de longévité de ces centenaires de l'archipel d'îles japonaises : no stress, de l'exercice physique, de la solidarité, de la convivialité, de la bonne humeur, et puis des habitudes alimentaires saines, qui se rapproche d'un régime semi-végétarien faible en matières grasses et reprennent quelques règles d'or lues et relues :



- manger moins (s'arrêter avant la sensation de satiété) = Le Hara Hachi Bu
- de petites portions = Le kuten gwa
- variées et diversement colorées,
- et à heures régulières, 
- respecter les principes de chrononutrition (dominantes : gras et protéiné le matin, protéiné et équilibré le midi, sucré au goûter, léger le soir),
- boire suffisamment d'eau et/ou de thé surtout vert (sans sucre ni lait),
- manger plus de fruits et légumes (non pas 5 par jour mais 7 !), des produits frais, beaucoup d'épices, d'herbes et d'algues, 
- manger à volonté des aliments à faible densité énergétique (légumes et fruits justement),
- manger avec modération les aliments dont la densité énergétique est de 0,8 à 1,5 (céréales complètes ou légumes secs),
- à l’occasion, en petite quantité, ceux dont la densité énergétique est de 1,6 à 3 (du poisson 3 fois par semaine), et rarement ceux dont la densité énergétique est supérieure à 3.


Suivent un abécédaire des aliments à privilégier, avec des idées pour en manger au quotidien, puis une cinquantaine de recettes (muffins aux carottes, sushis, sashimis et makis, staeks de tofu en sésame,...), et enfin de l'art de choisir et de manger des sushis !
 
Lire aussi les avantages et inconvénients (trop peu calorique) de ce régime alimentaire dans l'article sur Passeportsanté de la nutritionniste Hélène Baribeau.


Commenter cet article

artaud 18/03/2009 11:35

bonjour je n'ai pas encore acheté se livre mais sa ne va pas tarder ,j'ai juste quelques questions a poser a anne dufour et laurence wittner auriez vous leurs mails  j'ai acheté le livre maigrir en 30 jours il est vraiment genial ,c'est a propos de ce livre que j'ai des questions ;part avance merci .cordialement .corinne artaud

S.L. 18/03/2009 18:17


Je n'ai pas leur mail, désolée.


Lou 19/02/2009 10:25

Oh mais que ca m'intéresse ! :) Merci pour ce billet... le plus dur avec ce type de régime alimentaire, c'est de l'intégrer au quotidien qui ne facilite pas toujours les choses (boulot stressant, horaires qui ne permettent pas de manger vraiment quand la faim se fait sentir mais selon les réunions, l'heure du déjeuner etc...). Pleine de bonnes résolutions j'ai voulu me mettre au régime Montignac une fois, comme il aide à adopter une alimentation plus saine... sans préparer tous mes plats en avance c'était impossible...il y avait toujours un aliment interdit ou une combinaison de deux aliments à éviter ! :)