Dans l'ombre du Condor ***/Jean-Paul DELFINO

Publié le par S.L.

Second volet d'une trilogie se déroulant au Brésil, dont le premier volet, Corcovado, s'était révélé être mon coup de coeur 2005.

Ce second volet peut tout à fait se lire indépendamment du premier tome, puisque l'auteur est passé à la génération suivante, dans les années 60.

BRESIL - ADOLESCENCE - DICTATURE - ENGAGEMENT POLITIQUE




Les deux héros de la construction du Corcovado, Joao Domar et Zumbi, imaginent déjà mariés le fils du premier, Paulinho, vingt ans, jeune journaliste ambitieux, et la fille du second, Lucina, seize ans, tour à tour passionnée par la musique, avec la découverte de la bossa nova, et par la politique, avec celle du Che. Mais Paulinho tombe fou amoureux de Wendy, la fille du secrétaire d'ambassade des Etats-Unis, prêt à tout pour lui offrir la vie facile et luxueuse à laquelle elle a toujours été habituée. Or nous sommes au début des années 60 et les États-Unis s’inquiètent de la soif d’émancipation qui gagne alors l’Amérique du Sud, mauvaise pour son exploitation économique des richesses de ces pays. Sous couvert de lutter contre la fièvre communiste soit-disant bientôt à ses portes, la CIA met alors sur pied le « Plan Condor », qui vise à renverser les démocraties naissantes, afin de les remplacer par des dictatures à la solde de l’Oncle Sam. Le frère de Wendy propose alors à Paulinho un travail qui va le rendre plus riche qu'il ne l'aurait jamais espéré, un travail de délation qui consiste à ficher tous les sympathisants de gauche... dans un premier temps. Or Lucina, devenue une ardente militante, prenant la parole aux assemblées, en fait manifestement partie...   

Second volet chronologique de cette gigantesque fresque sur le Brésil, Dans l’Ombre du condor a su de nouveau nous rendre particulièrement attachants et émouvants ces jeunes héros, le premier, tout comme son père, emporté par ses mauvais choix, aveuglé par son ambition, dans le tourbillon de l'enfer des tortures, la seconde, elle, lui volant haut la main la vedette, si belle, si vivante, si passionnée, si sincère qu'elle incarne à elle seule la face éblouissante de l'adolescence. Ce second volet, se déroulant dans les années 60, au moment de la défaite cuisante des américains dans la baie des cochons, révèle cette période particulièrement sombre de l'histoire du Brésil, les Etats-Unis y installant une dictature faisant basculer le pays dans la désinformation, l'oppression et la terreur, et y faisant régner la censure et la torture. Jean-Paul Delfino clame ici haut et fort sa révolte face à l'ingérence politique et économique des Etats-Unis qui, pour protéger ses intérêts, ferment les yeux sur les tortures, les meurtres et la misère endurés par les latino-américains. Aux longs et beaux passages descriptifs et contemplatifs d'un Brésil haut en couleurs, en odeurs et en saveurs, que le héros découvrait dans le premier volet, ont donc été cette fois privilégiés dialogues et action dans ce contexte politique tourmenté. On voit bien, assez vite, où l'histoire dans l'Histoire va hélas nous mener, mais une fois le roman commencé, on ne peut plus le lâcher, soucieux de voir le destin de ces deux adolescents se jouer devant nous, ému parfois jusqu'aux larmes. A LIRE SANS TARDER.


Après la lecture de ce roman (sans avoir lu la 4e de couverture !), vous pourrez lire d'autres critiques (certaines comme d'habitude en disent néanmoins trop) de ce roman sur :
http://www.routard.com/mag_livre/387/dans_l_ombre_du_condor.htm
http://www.editions-metailie.com/reponses/livre.asp?ID=861

DELFINO, Jean-Paul. - Dans l'ombre du Condor. - Métailié, 2006. - 310 p.. - ISBN : 2864245760 : 20 €.

Commenter cet article