Pesticides / F. Nicolino, F. Veillerette

Publié le par S.L.

Révélations sur un scandale français


Voilà pourquoi ce sujet, qui paraît ne concerner "que" l'agriculture et  son impact sur l'environnement, nous concerne tous en réalité. En effet, les pesticides sont partout, même dans la pluie des villes, dans la pomme que vous mordez, dans votre maison saturée par la tonte du gazon les fenêtres ouvertes. C'est pourquoi nos corps seraient devenus des "éponges à polluants."


"On doit sortir de la médecine "restreinte", virologique et microbiologique, pour aller vers une médecine chimique qui viserait la détoxification du corps. Nous devons comprendre les effets combinés et à long terme des polluants dans l'organisme. Lesquels sont probablement à l'origine de 80% des maladies qui mineront la santé humaine au cours du XXIe siècle, notamment des cancers et des maladies hormonales." (...) Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen, dans un entretien au magazine Terre sauvage en 2005.


D'où l'irrésistible envie des auteurs de rapporter des témoignages, d'expliquer le pouvoir de l'industrie des pesticides depuis 1945 en France, d'évoquer l'affaire du Gaucho, de livrer des noms et dates, de faire un tour d'horizon sur la situation préoccupante du monde, de décridibiliser les congrès prétendument scientifiques et les commissions officielles chargées du contrôle des pesticides, fortement influencés par les lobbies des industriels. Un ouvrage qui fait froid dans le dos, tout comme les films documentaires Nos enfants nous accuseront de Jean-Paul Jaud ou Le monde selon Monsanto, de la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien de Marie-Monique Robin.


Nicolino, Fabrice / VEILLERETTE, François. Pesticides : révélations sur un scandale français. FAYARD, 2008. 384 p.. . ISBN 978-2-213-62934-6

Publié dans Sciences et techniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylvie 08/12/2008 21:52

C'est le genre de lecture qui fait froid dans le dos et ou mal au ventre, mais faire l'autruche ne guérit de rien, et n'évite rien non plus, alors... je note...

Djemaa Pascal 05/12/2008 11:22

Votre blog est agréable à parcourir! Pascal.