Heads *

Publié le par S.L.

Heads / scénario de Keigo Higashino, dessins de Motorou Mase
Série Manga publiée en France en 2005, série complète en 4 tomes
Au carrefour de 3 genres : Thriller - Science-fiction - Fantastique

Jun-Ichi est un gentil garçon, introverti. A son travail, il ne dit mot et courbe l'échine. Le dessin et la peinture occupent son temps libre. Tombé amoureux de la jeune employée de la boutique où il achète son matériel, il se surprend à lui répondre, à lui parler, à convenir d'un premier rendez-vous. Bientôt entre eux une idylle naît. Jun-Ichi cherche dans une agence immobilière un appartement pour entamer une vie commune, quand soudain un jeune homme entre l'arme au poing : Jun-Ichi s'interpose alors entre le criminel et une petite fille, recevant une balle en pleine tête. Il est alors le premier à subir une greffe d'une partie du cerveau d'une autre personne, remplaçant la partie endommagée. Lorsqu'il se réveille, tout va bien... Vraiment ? Sa petite amie et son collègue de travail le trouvent changé, et lui aussi...

Ce premier tome démarre tout doucement, de façon à bien faire comprendre quel genre de gentil garçon "était" (car on sent bien que cela va changer) le héros. Sur la base d'une opération qui n'est encore pour nous que de la science-fiction, faisant de lui une sorte de Frankenstein de l'esprit, cette histoire se rapproche davantage d'un thriller psychologique fantastique. Trois genres donc réunis en un seul. Je mettrai à la suite mes 3 autres critiques de cette petite série, pour vous donner alors mon sentiment final.

Dans le second tome, les craintes de Jun-Ichi se vérifient dangereusement : cette autre personnalité surgie de la partie du cerveau qu'on lui a greffée surgit de plus en plus, le rendant méprisant, agressif et l'éloignant de plus en plus de la peinture et de sa petite amie qui l'ennuie beaucoup désormais... Mais comment faire pour rester lui-même et garder ses sentiments passés ? Il se sent devenir inexorablement un autre garçon, difficile à vivre...

Publié dans Mangas

Commenter cet article