20th Century Boys **

Publié le par S.L.

20th Century Boys / Naoki URASAWA (10 volumes lus)

Manga Seinen (niveau adultes)
thriller - amitié - Japon


Jeune adulte, Kenji a repris le commerce de spiritueux de son père et l'a transformé. Il a à sa charge sa mère et la fille encore tout bébé de sa soeur qui est partie en la lui confiant sans explication. Un jour, la police vient l'interroger sur la disparition de la famille de l'un de ses clients. Quand il va récupérer ses bouteilles vides à la porte de cette dernière, il remarque un mystérieux symbole dessiné qui lui rappelle vaguement quelque chose. Quelque temps plus tard, Donkey, un ami d'enfance, se suicide, après lui avoir envoyé une lettre lui demandant si il se souvient du même symbole lié à leur jeunesse. Faisant alors le rapprochement, il demande à ses autres amis d'enfance de l'aider à explorer leur passé commun, dans les années 80. Parallèlement, une sorte de secte, menée par un certain "Ami", utilise ce même symbole...

"Sommes nous les adultes qu'on rêvait de devenir ? Si les enfants que nous étions voyaient les adultes que nous sommes, ils rigoleraient peut être… ". C'est la question que pose Kenji à ses amis lorsqu'ils déterrent au pied d'un arbre la boîte contenant tous les objets - souvenirs enterrée là depuis 28 ans. A l'intérieur ce mystérieux symbole reproduit aussi sur la boîte.
Ce premier tome d'un thriller mystérieux agrémenté de nombreux flash-back a suffi pour me donner envie de lire la suite : on se demande si leurs rêves d'enfants vont prendre réalité, si l'Ami de la secte n'est pas l'un de leurs anciens camarades de jeu, si ils ne vont pas sauver le monde en déjouant ses projets, si il ne s'agit pas de cet ami chanteur qui avait déjà foule à ses pieds,... Des hypothèses, et un agréable parfum d'amitié de jeunesse, de rêves de science-fiction et de jeux de gamins.

- Je viens d'achever le 4e tome de la série : le suspens devient vraiment fort, avec cet innocent jeu d'enfant qui prend les dimensions d'un duel mettant en jeu la fin du monde : quel fou a bien pu prendre au pied de la lettre ces enfantillages ?

- J'en suis au 8e volume : l'histoire est de plus en plus prenante, car loin de s'essouffler, elle rebondit dans le temps entre les générations. Excellent !

- et maintenant au 11e volume : place aux adolescentes pour sauver le monde à présent.

Publié dans Mangas

Commenter cet article

Yaneck 08/06/2010 12:40



Je suis en train de la lire tranquillement, et cette série est impressionnante. Je dois en être au 16, et jamais elle ne se répète, jamais l'auteur ne tombe dans la facilité.


C'est juste génial.



S.L. 10/06/2010 08:51



Ah... J'ai commencé la série en lisant les douze premiers tomes d'une amie, qui n'a pas poursuivi, budget oblige, et je suis restée un peu sur ma faim car je n'avais pas non plus envie d'y
investir une fortune... Il faut que j'aille voir à la médiathèque.