L'enfant élu / Galsan Tschinag (2008)

Publié le par S.L.

Titre original :  Das geraubte Kind, traduit de l'allemand (Mongolie), 2004


undefined
Dans les montagnes du Haut-Altaï, en Mongolie au XVIIIe siècle, une femme meurt dans une yourte après avoir accouché d'un petit garçon. La chamane qui n'a pu la sauver voit arriver des étrangers, en fait des Chinois, qui désignent l'enfant comme un élu. Un message que le chef de la tribu nomade fait lire par un lama itinérant leur apprend que le garçon sera enlevé à l'âge de sept ans pour être éduqué dans le monde céleste, et qu'il reviendra, adulte, parmi les siens.
De fait, enlevé une nuit, Hynndynn grandit en Chine, enfermé, avec pour toute compagnie au début une fillette et une nourrice à qui l'on a interdit de répondre à ses questions. On cherche à lui faire oublier à tout prix ses racines, à lui inculquer la culture chinoise et plusieurs langues. Enfin, au bout de plusieurs années, on le marie et le renvoie dans son pays pour en faire un émissaire chargé de commander au nom de la Chine les tribus touvas. Quand le jeune prince comprend les enjeux, il organise la résistance...

Né dans une famille de chamans dans le Haut-Altaï, cet écrivain mongol âgé de 64 ans a eu la bonne idée de partir étudier à Leipzig, dans une RDA proche alors de la Mongolie, ce qui facilite l'accès à son oeuvre écrite et publiée en langue allemande, et pouvant être traduite en France. C'est ainsi que l'on est initié aux traditions de son peuple nomade, menacé par l'ingérence de ses voisins. Voilà donc un roman bien déroutant au premier abord, tant on
est peu habitué à pénétrer dans les steppes de la Mongolie. Mais c'est aussi déstabilisant car cette histoire est perçue à travers le prisme d'un jeune garçon ou du chef de la tribu nomade, qui comprennent peu à peu les véritables intentions de ces étrangers lettrés et parés de couleurs chatoyantes, venant de "l'Empire du milieu".  

TSCHINAG, Galsan. – L'Enfant élu / trad. de l'all. (Mongolie) par Isabelle Liber. – Métailié, 2008. – 315 p.. – ISBN 978-2-86424-640-4 : 20 €.

 

Commenter cet article

Flo 24/03/2008 17:50

Tu as raison de souligner combien ton changement de design est radical. Ca joue sûrement dans mon appréciation ! Le tout est que tu y trouves ton compte, c'est évident :) Après ce que je n'aime pas trop dans ces formats c'est plus la surcharge de fioritures que l'aspect sombre.Par contre ne t'est-il pas possible de virer la bannière originale car on la voit sous ta jolie bannière perso ?Quant aux étoiles dont tu parles, je ne les vois pas sur cet article :SBon, j'arrête de t'enquiquiner pour cette fois ;D

S.L. 24/03/2008 19:40


Bonjour Flo,
Tu m'inquiètes avec la vieille bannière  : moi je ne vois rien !
Les étoiles, c'est dans post-scriptum.
Et pour le design, je n'y connais rien en CSS donc je laisse celui que j'ai choisi. Je sais qu'en revanche, toi tu t'y es mise.
@ bientôt,


Marc Alaux 18/03/2008 06:40

Bonjour, Ce nouveau titre de l'auteur mongol Galsan Tschinag est à lire absolument. J'ai trouvé que le texte avait du mal à démarrare (les 30 ou 50 premières pages sont un peu lentes peut-être) mais ensuite c'est un régal.J'en profite pour vous signaler que je viens de publier le récit de voyage sur la Mongolie à l’écriture duquel j’ai consacré mes nuits durant quatre années. Fasciné par ces steppes et ces montagnes, j’ai parcouru 6 000 kilomètres à pied en Mongolie, où j’ai vécu un an et demi. Je vous informe de la parution du livre « Sous les yourtes de Mongolie, Avec les Fils de la steppe », publié par les éditions Transboréal. C’est le récit de mes expéditions et séjours auprès des éleveurs nomades. Le texte est illustré par 120 photos couleurs et enrichi de réflexions sur la culture mongole et l’avenir du nomadisme. Lire des extraits : www.transboreal.fr (onglet Catalogue, rubrique Sillages)Voir des photos : www.transboreal.fr (onglet Galeries, rubrique Pays)Découvrir l’auteur : www.transboreal.fr (onglet Auteurs)Acheter un exemplaire, postez votre adresse et un chèque de 26 euros (22,50 euros + 3,50 euros de port) à Transboréal (23, rue Berthollet 75005 Paris − 01 55 43 00 37) ou commandez-le chez votre libraire. Cordialement,Marc Alaux

Essel 18/03/2008 09:46

Merci pour l'info. Les lecteurs de passage sur cet article y trouveront leur compte. Quant à moi, je m'abstiens, vu la longueur de ma PAL (centaine de livres à lire déjà pour l'année).

katell 17/03/2008 11:53

J'adore cet auteur!!! Je note ce titre immédiatement!

Essel 18/03/2008 09:44

Je ne le connaissais pas du tout, moi !

Flo 14/03/2008 07:41

J'avais été un poil déçue par "Ciel bleu" et depuis que je vois ce dernier opus je ne sais qu'en penser... Lira ? Lira pas ? Ta critique ne m'aide pas à trancher ;-)(quant à ton nouveau design : désolée d'arriver si tardivement... Je trouve ces skins un peu chargés à mon goût et un peu sombres aussi par contre j'aime bcp ta bannière :-)

Essel 14/03/2008 13:40

Bonjour Flo,Ah, tu es la 1ère à ne pas aimer. C'est vrai que le changement est assez radical : c'était très clair et assez "vide" avant, et maintenant, c'est tout le contraire. Mais bon, pour l'instant, je maintiens car j'aime assez.Quant à la critique, fie-toi toujours à mon nombre d'étoiles : c'est le plus sûr moyen de connaître mon indice de satisfaction à la lecture du livre. La critique, effectivement, est assez "impersonnelle" car objective. En effet, je ne suis pas vraiment "entrée" dedans de toute l'histoire, mais peut-être n'étais-je pas suffisamment réceptive ce jour-là, peut-être ce monde m'est-il trop étranger pour que je m'y attache. Et je ne voulais pas "descendre" un roman tout simplement pq les raisons n'étaient pas intinsèques au roman (auquel je ne reproche rien) mais tt à fait personnelles.A bientôt,eSseL 

Béatrix.delarue@tiscali.fr 13/03/2008 10:04

Je redécouvre ton blog avec plaisir, il est est super joliment présenté et je viens de passer un moment agréable..bonne journée.

Essel 14/03/2008 13:32

Merci. C'est super gentil : j'en ai profité pour retourner voir le tien, car cela faisait un bon moment que je n'y étais pas allée.