Le traumatisme en héritage*

Publié le par S.L.

Le traumatisme en héritage / Helen EPSTEIN


Helen Epstein fait partie de cette communauté de la seconde génération de la Shoah, de ces enfants dont les parents ont survécu à l’enfer des camps. Une communauté qui s’est longtemps ignorée, chaque enfant portant le prénom d’oncles ou de tantes inconnus assassinés, le traumatisme de parents au silence peuplé de cauchemars, la charge de réussir sa vie, d’être heureux, en l’honneur de tous ceux qui ont péri, et de ne jamais contredire ou décevoir ses parents qui ont déjà tant souffert. Helen Epstein va pendant des années recueillir les témoignages bouleversants de ces enfants qui se sont longtemps cru des cas isolés ou n’avaient pas su faire le rapprochement entre leur mal-être et le lourd passé de leurs parents. Paru en 1977 aux Etats-Unis, cette enquête tissée d’introspections et de témoignages est devenu une référence, révélant au grand jour la transmission du poids d’une histoire que l’on n’a pas vécue au sein de cette catastrophe humaine à grande échelle.

Extrait p. 93 : "Les survivants étaient peut-être le groupe le plus hétérogène ayant jamais formé une migration de masse. Certains venaient des shtetls d'Europe Centrale et n'avaient jamais vécu avec des chrétiens auparavant. D'autres avaient été tellement  assimilés dans leur culture nationale qu'il avait fallu la guerre pour qu'ils se reconnaissent comme juifs. Certains étaient issus de familles aisées et cultivées ; d'autres n'avaient jamais fini l'école élémentaire. Certains étaient des artisans ou membres de professions libérales bien établis ; d'autres n'avaient ni talent ni qualification susceptibles de leur donner un gagne-pain. Il y avait, parmi eux, de jeunes gens, des adolescents, de jeunes adultes et des hommes et femmes d'âge mûr. Certains - les Juifs allemands et polonais - avaient passé sept ans dans des ghettos ou des camps ; d'autres, comme les Juifs hongrois, moins d'une année. Pourtant, les populations au milieu desquelles ils s'installèrent les considéraient comme un seul groupe clairement identifiable."

Webographie :
LA CAUSE DES LIVRES : lacausedeslivres@wanadoo.fr
http://www.g-dil.com/ditLaCausedesLivres1.htm
http://bresslersonia.blogspirit.com/list/mes_dernieres_lectures/le_traumatisme_en_he.html

EPSTEIN, Helen. – Le traumatisme en héritage. – La Cause des livres, 2005. – 328 p.. – ISBN : 2-9519363-4-6 : 21 €.



Commenter cet article