Le roi transparent ** / Rosa Montero (2008)

Publié le par Essel

Titre original : Historia del rey transparente

Aussi efficace et plus militant que de l'heroïc-fantasy
undefined
12e siècle - condition féminine - religion - légende - chevalier : Moyen Age

Au XIIe siècle, les guerres entre seigneurs féodaux font rage. Les siens réquisitionnés pour se battre, Leola, une jeune paysanne, se retrouvant seule et vulnérable, revêt l'armure d'un jeune guerrier mort sur un champ de bataille et part à l'aventure. Mais l'habit ne fait pas la moine : elle n'est pas à même de se défendre sur les routes dangereuses. Par chance, elle rencontre dans une forêt Nynève la rousse, laquelle se prétend fée du savoir et avoir connu Merlin, et va l'accompagner, lui trouvant un maître pour lui apprendre à se battre, et lui enseignant à lire et à écrire, et surtout à penser. Toutes deux vont être amenées à rencontrer Aliénor d'Aquitaine, Richard Coeur de Lion, Héloïse, séparée irrémédiablement d'Abélard, et à être confrontées au luxe et à la cruauté d'une duchesse, à la corruption de l'Eglise et à la lutte des Cathares. 

S'ouvrant sur le travestissement d'une jeune femme paysanne en un chevalier, ce roman d'aventure laissait présager la démonstration criante d'une discrimination sexuelle et sociale. Or le personnage mystérieux de Nynève, savant et polémique, permet à l'auteur de critiquer bien plus ouvertement et plus largement toutes les injustices de l'époque. Et c'est avec son grand talent de conteuse que Rosa Montero, tout en nous faisant réfléchir sur ce siècle tourmenté, nous immerge,aux côtés de personnages originaux et touchants, dans un Moyen Age à la fois réel et fantasmé, avec lequel elle prend quelques libertés anachroniques, propice à l'amour courtois, aux tournois et aux légendes, telle celle du roi transparent que nul ne peut raconter sans péril. Une lecture divertissante, piquée de critiques acerbes n'épargnant aucune classe sociale.

MONTERO, Rosa. – Le roi transparent / trad. de l'espagnol par Myriam Chirousse. – Métailié, 2008. – 471 p.. – (Bibliothèque hispanique). - ISBN 978-2-86424-634-3 : 22,50 €.

Publié dans Littérature espagnole

Commenter cet article