Vivre intensément repose / Valère Staraselski

Publié le par Essel


Un écrivain retrouve lors d’une dédicace son premier amour, remariée et embourgeoisée. Très vite, elle le mitraille de courriels pour renouer… Une infirmière vient faire à un vieillard sa piqûre et lui fait une révélation qui le tue… Un commande de police ayant dû interrompre ses études de philosophie laisse partir une prostituée russe étudiante lisant Hegel... Malgré son diplôme de conseiller juridique, Pascale ne trouve qu’un emploi dans une superette et croise dans le couloir de son immeuble un vieil homme qui l’insupporte… Un vieil homme et sa nièce prennent le train. Des gamins entrent dans leur compartiment et parlent football… Un vieil écrivain à qui on a fait la commande d’une nouvelle policière cherche désespérement l’inspiration lorsqu’il croit entendre les cris d’une femme au cœur de la nuit…

Huit nouvelles sur les relations sociales, sur cette incommunicabilité entre les êtres, sur cette méconnaissance de l’autre, promptes à faire passer subrepticement dans leur chute une moralité. 

STARASELSKI, Valère.- Vivre intensément repose. – Genouilleux : La passe du vent, 2007. - 109 p.. - ISBN : 978-2-84562-121-3 : 10 €.

Editions La passe du vent
La Callonne
01090 GENOUILLEUX
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Voilà un blog vraiment riche de mille découvertes. Moi, je n'ai rien à partager ici, hormis mon roman "Dans la vie d'un autre", en vente sur BoD.fr. Amateurs de comédies dramatiques, de récits rattachés aux petits riens de la vie, je pense que ce roman saura vous plaire. Alors si vous aimez les histoires drôles et grinçantes à la fois... Bises de ma modeste bulle lunaire.
Répondre
J
Cela a l'air intéressant mais est-ce un roman distribué régionalement par une maison d'édition (car je ne la connais pas) ?
Répondre
E
Non, certes, la maison d'édition est peu connue, c'est pourquoi j'en parle : on trouve ce recueil de nouvelles directement sur Amazon. Je viens de créer le lien sur mon article.<br />