François-Jean Lefebvre, Chevalier de la Barre, Voyou de qualité *

Publié le par Essel

François-Jean Lefebvre, Chevalier de la Barre, Voyou de qualité / Christian PETR
letempsdescerises-L660b.jpg
Issu d’une noblesse désargentée, le chevalier de la Barre naît le 12 septembre 1745 et meurt 20 ans plus tard, un matin d’été, le 1er juillet 1766, d’abord soumis à la question, puis traversant les rues d’Abbeville un écriteau pendu au cou, pour enfin avoir la langue tranchée, la tête coupée et le corps brûlé en place publique, ses cendres jetées avec les immondices. Quel abominable crime avait-il bien pu commettre ? Celui de manifester en public comme en privé son athéisme, ce qui à l’époque relevait du mal absolu.

Il n’est pas bon d’être libre-penseur à certaines époques et dans certains pays. Ce documentaire-fiction nous le rappelle, en immortalisant la courte biographie de ce jeune homme, à défaut de sa statue qu’on lui avait érigé dans un jardin public en contrebas du Sacré-Cœur, et dont il ne reste plus aujourd’hui que la stèle, le chevalier ayant été retiré sur ordre de Vichy.

PETR, Christian. – François-Jean Lefebvre, Chevalier de la Barre, Voyou de qualité. - Le Temps des Cerises, 2007. - 107 p.. - ISBN : 978-2-84109-693-0 : 10 €

Commenter cet article

Joelle 03/12/2007 10:05

Je note car je ne connaissais pas du tout cet homme ! Hou, il ne faisait pas bon s'affirmer à certaines époques (quoi que, selon les pays, on se demande si cela a beaucoup changé !)

Essel 03/12/2007 21:31

C'est bien mon avis !