La moisson rouge *

Publié le par Essel

La moisson rouge * / Dashiell Hammett (1929)

Titre original : Red Harvest
Traduit de l'américain
par P.J. Herr et Henri Robillot (1950)

gallimardpolicier-.jpg 

Débarqué à Poisonville, le détective privé de l'agence Continental de San Francisco apprend que le client qui vient de l'engager a été assassiné. Aussitôt il se rend chez son pater, qui lui propose aussitôt 10 000 dollars pour débarrasser la ville entière de ses gangsters. Il se met aussitôt en cheville avec Dinah Bran, la vamp de ces messieurs, qui lui monnaie quelques tuyaux avec lesquels il va pouvoir monter les truands les uns contre les autres...

En cette fin des années 20, bien avant l'avénement du roman noir, Hammett campe pour la première fois de sa plume sèche des personnages violents et sans concession, et devient le chef de file de la « Hard-boiled School » (ou l'« école des durs à cuire »). La Moisson rouge constitue dans les années 30 un énorme pavé jeté dans la mare de la corruption, dans la mafia d'une société vérolée par la guerre des gangs. Elle oblitère la frontière bien nette autrefois entre le Bien et le Mal : son protagoniste finit par aimer orchestrer cette tuerie monumentale, et il ne sait pas bien lui-même s'il n'est pas lui-même à deux doigts de devenir un truand. Le roman est efficace, visuel, sonore, et c'est bien cela que je reproche à beaucoup de polars, et, pour que l'exception confirme la règle, j'irai jusqu'à avouer éprouver plus de plaisir à les voir au cinéma, avec de bons dialogues et de bons acteurs (Humphrey Bogart prendra le rôle du privé Sam Spade dans le célèbre Faucon maltais adapté plus tard à l'écran) qu'à les lire.

Gallimard. - 250 p.. - (Folio policier ; 38). - ISBN : 2-07-040793-4.

Commenter cet article

Tietie007 12/11/2007 17:12

J'aime beaucoup l'illustration de la jaquette !

Essel 12/11/2007 20:54

Moi aussi !!!! 

Joelle 12/11/2007 09:10

Je lisais énormément ce genre de livre quand j'étais ado (la biblio de mes parents en comportaient un bon nombre !) mais j'ai plus de mal maintenant ! Je les préfère en films, surtout que ceux -ci sont maintenant des classiques :)

Essel 12/11/2007 20:53

Je suis tout à fait d'accrod avec toi : pour une fois, la littérature n'apporte pas de plus, le cinéma oui...