Guy Môquet : docu-fiction **

Publié le par Essel


Guy Môquet : Chateaubriant, le 22 octobre 1941 ** / Gérard Streiff (2007)

letempsdescerises-L665b.jpg

C'est le récit de cette journée tragique du 22 octobre 1941, heure par heure, la dernière de ce jeune communiste de 17 ans, qui est relatée ici, vécue par Guy Môquet lui-même se doutant, à son réveil, de l'imminence d'un événement inhabituel, mais aussi par Touya, le sous-lieutenant de gendarmerie, par ses amis Rino et Odette, laquelle lui a promis un patin, par le gendarme Hubert Duvanel ayant informé la veille les détenus de la 19 de ce qui les attendait,... et par bien d'autres encore. Un cahier documentaire et des photographiques sont jointes en annexes.

Demain, 22 octobre, doit être lue dans les établissements scolaires la dernière lettre du jeune Guy Môquet à ses parents, avant son exécution par les nazis à Chateaubriant, il y a 66 ans. A
elle seule, la lecture de cette lettre ne suffit pas et pourrait même être mal interprétée par des élèves, pour certains déjà fragiles : c'est celle d'un jeune garçon regrettant de mourir si jeune, de ne pouvoir embrasser une dernière fois sa famille et demandant à sa mère d'être courageuse. Ce qui est gênant, c'est qu'elle n'est chargée que d'une valeur émotive : émouvante, certes, mais non explicative ni incitative à la vigilance et à la résistance. Pour bien faire, il faudrait donc la resituer dans un contexte historique et dans celui, plus particulier, de ce coup de semonce des nazis en réponse à l'assassinat par les résistants d'un des leurs. C'est ce que réussit admirablement à faire ce docu-fiction bouleversant, cherchant sans manichéisme à restituer par le biais de points de vue divers ce qui, ce jour-là, devait illustrer jusqu'où le régime de Vichy était prêt à collaborer, complice de ces représailles sanglantes. 

A ce sujet, vous trouverez la position argumentée des enseignants ici, ainsi qu'un avis  argumenté, sur le site de Dominique Manotti, sur la lecture de ce texte dans les lycées.

STREIFF, Gérard. - Guy Môquet : Chateaubriant, le 22 octobre 1941. - Le Temps des Cerises, 2007. - 107 p.. - (Coll. La Mauvaise Graine). - ISBN : 978-2-8410-9695-4 : 10 €

Commenter cet article

sylire 23/10/2007 21:31

Mon fils fait partie des élèves de terminale concernés par la lecture. Je pense que le prof d'histoire a fait ce qu'il fallait pour resituer la lettre dans son contexte. Tu fais bien de présenter ce livre, dont je ne connaissais pas l'existence.

Essel 24/10/2007 18:34

Merci pour cette réaction.

Jean-Marc Laherrère 23/10/2007 11:19

Il y a également une position argumentée sur le site de Dominique Manotti :http://www.dominiquemanotti.com/entreleslivres/livres09.html

Jean-Marc Laherrère 22/10/2007 09:52

Un avis  argumenté, sur le site de Dominique Manotti, sur la lecture de ce texte dans les lycées ...http://www.dominiquemanotti.com/entreleslivres/livres09.html

Essel 23/10/2007 13:06

Je l'ajoute en lien également.Pour ma part, je n'ai pas refusé d'en parler car j'avais justement la curiosité de connaître précisément de quoi il retournait : le "qui, quand, quoi, pourquoi, comment" de cette épisode de l'histoire.