Une vie française **/Jean-Paul Dubois

Publié le par S.L.



PRIX FEMINA 2004 – PRIX DU ROMAN FNAC 2004

Toulouse, 1958. Son frère aîné, Vincent, son idole, vient de mourir : Paul Blick devra désormais grandir et vieillir sans lui, mais aussi sans ses parents, qui ne se remettront jamais de cette perte. C’est sur un fond d’actualité politique de la 5e République, où se succèdent les différents mandats présidentiels, que Paul nous livre avec un mélange de tendresse et de dérision ses années d’apprentissage de la vie, en particulier son éveil à la sexualité. En mai 68, comme tous les jeunes, cet étudiant inscrit en sociologie s’essaiera un peu à la musique en créant un groupe et flirtera de loin avec une poignée de libertaires : sa vision du travail et de la politique en sera fortement influencée. Défilent ainsi toutes les étapes de sa vie de fils, d’amant, de mari, de père, de chômeur, de veuf, de grand-père, une vie somme toute ordinaire, si ce n’est la célébrité inattendue que lui apportera un temps sa passion pour la photographie.

Plus qu’un roman d’apprentissage, c’est une histoire dans l’Histoire, celle d’un homme à jamais marqué par la mort de son frère et par sa génération de mai 68. Avec le recul et une pointe de désenchantement, Jean-Paul Dubois nous décrit toutes ces crises que traverse un homme au cours de sa vie, dans son couple et dans sa famille. Il nous offre aussi de magnifiques passages sur la photographie, sur l’attente du moment opportun, de la lumière idéale, pour saisir la beauté de chaque arbre. Un roman savoureux.

DUBOIS, Jean-Paul. – Une vie française. – Editions de l’Oivier, 2004. – 356 p.. – ISBN 2 87929 467 3 : 21 €.
Cinquième République : 1958 - – relation parent-enfant

Commenter cet article

clochette 19/05/2006 14:10

Ce livre est sur ma table de nuit et grâce à cette critique je pense que je vais en ouvrir très rapidement la première page.
Félicitations pour ce blog, j'ai plaisir à y lire des critiques de livres déjà lus et à en découvrir d'autres à ne pas manquer.