Guerre aux humains */ Wu Ming 2 (2007)

Publié le par S.L.


Titre original : Guerra agli umani (2004)
traduit de l'italien et présenté par Serge Quadruppani


couv-619-0.jpg

Le soussigné Marco n'a rien qui puisse le retenir à cette civilisation libérale, consumériste à outrance, aussi décide-t-il de devenir un superhéros troglodyte en partant vivre seul en forêt dans une grotte, avec tout de même son walkman muni d'une bonne réserve de piles. Seul ? C'était sans compter sur cet adjudant des carbiniers "survival", sur Gaia, la belle barmaid aux yeux verts, qui "fait crédit à qui lit", lancée avec sa baguette de sourcier sur les traces de Charles Bronson, son saint-bernard, sur ces trois éco-terroristes déclarant la guerre aux humains en leur coupant les doigts, sur la télévision arrivée sur les lieux, sur ces jeunes gars cherchant à faire justice, sur ce loup et ces sangliers qui semblent se livrer à une drôle de danse, et sur cet albanais qui, sous couvert de créer un chenil pour les chiens abandonnés, organise des combats entre chiens et immigrés clandestins, comme Sydney, le nigérian en fuite, qui rejoint notre cavernicole...

Vous l'aurez compris, même si l'intrigue tient la route, la vraisemblance n'est pas un souci pour l'auteur qui, au contraire, semble avoir voulu cristalliser en un seul roman les diverses tendances dures de vélléités écologiques, lesquelles préfèrent effacer l'homme pour redonner sa vraie place à la nature. En témoigne cette mise en abime d'un roman de science-fiction dans l'histoire, L'Invasion des humains, corrigeant le mythe religieux, faisant d'Adam et Eve les dignes singes de Darwin, et du serpent responsable de tous les maux un extra-terrestre ayant violé Eve. Dès lors, on comprend mieux pourquoi les descendants d'Eve semblent si peu se soucier de cette planète. Voilà un roman non identifié, non assimilable à la littérature italienne mais bien plutôt inspiré de l'américaine, ni roman noir, ni de science-fiction, ni d'aventures : une bien curieuse lecture, une vision très noire de l'humanité, dont seul le ton sarcastique pourrait prêter à sourire. 

WU MING 2. - Guerre aux humains / trad. de l'italien et présenté par Serge Quadruppani. - Métailié, 2007. - 340 p.. - (Bibliothèque italienne). - ISBN : 978-2-86424-619-0 : 20 €.

Publié dans Littérature italienne

Commenter cet article