Le temps de la sorcière * / Arni Thorarinsson (2007)

Publié le par Essel


Titre original : Tim nornarinnar (2005)
traduit de l'islandais par Eric Boury


couv-621-3.jpg

Contraint à quitter la capitale par le Journal du Soir pour créer une antenne à Akureyri, dans le nord de l'Islande, Einar doit rendre compte, assisté d'une photographe, des problèmes engendrés par l'arrivée massive de main-d'oeuvre immigrée du chantier d'un barrage. Mais parallèlement, d'autres événements, pour certains anodins, surviennent : d'abord cet accident de rafting de l'épouse du directeur d'une usine à bonbons, tombée dans la rivière glaciaire. Aussitôt la mère de la victime le contacte pour accuser le mari. Puis, à sa première question du jour, il déchaîne un scandale au lycée en publiant la réponse volontairement provocatrice d'une élève aux mauvaises fréquentations à propos d'un professeur. Ensuite le chien de son collègue disparaît étrangement. Et enfin cet adolescent, Skarphédinn, qui interprète le rôle-titre d'une pièce du XIXe siècle, Loftur le Sorcier, est retrouvé mort dans une décharge...

Après le succès d'Indridason, voici un nouvel auteur de romans noirs venus d'Islande. Là aussi, les personnages ne manquent pas d'épaisseur, d'ailleurs le protagoniste, journaliste, ressemble assez au commissaire Erlendur, et l'atmosphère de cette ville provinciale est bien posée. Mais l'intrigue pèche par sa lenteur, et c'est bien dommage !


THORARINSSON, Arni. - Le temps de la sorcière / trad. de l'islandais par Eric Boury. - Métailié, 2007. - 332 p.. - (Bibliothèque nordique). - ISBN : 978-2-86424-621-3 : 20 €.

Commenter cet article

BMR 26/10/2007 22:01

Arni, fils de Thorarins, ne prétend pas rivaliser avec Arnaldur, fils d'Indrid, et si l'on veut découvrir les polars islandais, il vaut mieux effectivement commencer par une valeur sûre comme La femme en vert. Mais pour les curieux qui veulent prolonger le voyage, Le temps de la sorcière est une bonne adresse.

nicolas 01/10/2007 21:07

Après avoir suivi le commissaire Erlendur avec beaucoup de plaisir sur cette île mystérieuse où les secrets sont souvent enfouis très loin dans la conscience collective, je suis prêt à faire la connaissance du commissaire Erlundur (drole de coincidence, à une lettre près).

Essel 02/10/2007 08:35

Non, non, le personnage principal est journaliste et s'appelle Einar. Je l'ai comparé au commissaire Erlendur en faisant une coquille que tu as bien vue. La faute de frappe est corrigée.

BMR & MAM 17/09/2007 15:23

On s'est fait un devoir (pardon : un plaisir) de découvrir les polars polaires alors on ne saurait faillir à notre mission ! Merci de cette découverte, on y va de ce pas ... et on en reparlera bientôt !

Jean-Marc Laherrère 17/09/2007 11:30

décidément, nos avis concordent. On verra sur Wu Ming 2.Pour Thorarinsson, il y a un interview sur blbliosurf :http://www.bibliosurf.com/Interview-d-Arni-Thorarinsson

Gachucha 17/09/2007 10:34

Ce titre me fait très envie, je vais quand même l'essayer, d'autant que la lenteur ne me gêne pas forcement.