Les plus belles chroniques de presse et de radio *

Publié le par S.L.





Oser faire sauter le vernis des faits et discours sérieux et sourire du plus grave, rire ensemble des petits et grands faits : ces 100 plus belles chroniques d’humeur témoignent d’un air du temps, du pouls de l’histoire de France. Ce recueil impertinent, abondamment illustré, offre un panel de chroniqueurs plus ou moins attendus (Alphonse Allais, Pierre Dac, Alexandre Vialatte, Apollinaire, Boris Vian, …), qui débute ainsi par une chronique du 28 mars 1837 du Vicomte de Launay, alias Delphine Gay, dame de lettres ayant tenu un salon très en vogue, pour s’achever sur celle de François Morel en 2002 sur France-Inter. Ces textes courts ont fait le sel de publications à fort tirage (Le Matin, Paris-Soir…) comme de revues plus intellectuelles (Les Temps modernes, Le Mercure de France…), d’institutions journalistiques (Le Figaro, Le Monde,…) ou encore des chroniques de radio. C’est que, nous dit Marie Tourres dans son avant-propos, « Le rire du chroniqueur est un exercice d’hygiène intellectuelle : il possède un effet subversif qui force la réflexion. »

Les plus belles chroniques de presse et de radio. / préface de Philippe Meyer. – Paris : Larousse / France Inter, 2003. – 231 p. : ill. en coul. ; 29 cm.. – ISBN : 2-03-505363-3 : 38 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article