Qu'est-ce qu'un monstre ?

Publié le par S.L.

* Qu'est-ce qu'un monstre ? / coord. par Annie Ibrahim.

Voici la définition qu'en donnait en 1960 le dictionnaire de Furetière : «Prodige qui est contre l’ordre de la nature, qu’on admire ou qui fait peur. Aristote dit que le monstre est une faute de la nature, qui, voulant agir pour quelque fin, n’y peut pas néanmoins arriver, à cause que quelques-uns de ses principes sont corrompus. (…) Les cyclopes, les centaures, l’hydre d’Hercule sont des monstres. Un enfant qui a deux têtes, quatre pieds, un animal qui a plus ou moins de parties qu’à l’ordinaire ou mal disposées, passe pour un monstre. Les monstres n’engendrent point…»

Autour de cette question les réponses de différents philosophes et penseurs : Aristote, Heidegger, Pascal, Montaigne, Buffon, Diderot, Kant, Goldschmidt,... sont citées et commentées par Jacques Darriulat, Jean Gayon, Annick Jaulin, Annie Ibrahim, Pierre Magnard. A noter la contribution particulièrement intéressante intitulée "Le monstre et l'Idéal" de Jacques Darriulat sur l'art de la caricature puis sur l'affranchissement dans l'art de l'idéal de Beauté académique pour souvent effleurer les limites de la monstruosité.

Citation :

"Nous appelons contre nature ce qui advient contre la coutume ; rien n'est que selon elle, quel qu'il soit." Montaigne, Essais, PUF, 1992, Quadrige, 3 tomes, II, 30, p. 713.

Qu'est-ce qu'un monstre ? / cord. par Annie Ibrahim.- PUF, 2005. - 129 p.. - (Débats philosophiques). - ISBN : 2-13-054479-7 : 12 €.

Publié dans Philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

civetta 18/12/2005 10:05

interessant.. je prends note!